Maison Ouverte pour les enfants de 0 à 4 ans accompagnés de leurs parents

L'accueil au Jardin Bleu

Fontaine

 

Jouer à l'eau,
grimper au toboggan,
pédaler,
écouter des histoires, jouer à la dinette,
se cacher dans la petite maison,
goûter,
préparer l'entrée en crèche ou à l'école,
rencontrer d'autres enfants...
voilà ce que propose le Jardin Bleu aux jeunes enfants,
un lieu d'accueil spécialement conçu pour eux.

Le fonctionnement du lieu d'accueil


Le Jardin Bleu, maison ouverte aux enfants de 0-4 ans et à leurs parents ou adulte responsable, est un lieu d’accueil du champ de la petite enfance.

Premier lieu de socialisation pour le jeune enfant, le Jardin Bleu permet de vivre l'expérience de la rencontre avec l'autre en toute sécurité puisque le parent reste auprès de lui

Ce lieu d'accueil se veut d'être :

  • Un lieu de socialisation précoce de l'enfant,
  • Un lieu qui favorise la prise d'autonomie de l'enfant et prépare à la séparation d'avec le milieu familial sans culpabilité, ni angoisse,
  • Un lieu de rencontre entre parents permettant d'échanger, dans la tolérance, sur les plaisirs ou les difficultés qu'ils rencontrent avec leur(s) enfant(s) et dans leur quotidien.

 

Le Jardin Bleu est ouvert du mardi au vendredi de 14h à 18h.

 

La structure, ouverte en 1992, s’est inspirée comme plus d’une centaine en France, de la Maison Verte créée en 1979 par la psychanalyste Françoise DOLTO à Paris. Chacun de ces lieux est unique mais pour tous, ils furent réalisés par la volonté des travailleurs sociaux et partenaires de terrain et soutenus par les pouvoirs publics.

Le Jardin Bleu est un maillon de la chaîne des lieux Parents-Enfants et préserve une éthique propre à la Maison Verte. Y entre qui veut, adulte accompagné de l’enfant quand ils en ont le désir, pour le temps qu’ils souhaitent. La fréquentation est donc libre pendant les jours et heures d'ouverture, sans inscription ni rendez-vous.

L’anonymat y est préservé, sans doute à contre-courant des usages ; celui-ci garantit que l’essentiel et le vrai puissent se parler. Si nous ne demandons pas le nom des accueillis, par soucis de tact et de discrétion dans la rencontre, le lieu n’est pas pour autant anonyme. Nous nous intéressons au prénom de l’enfant, c’est lui qui est inscrit sur le tableau à son arrivée. C’est par l’inscription du prénom de l’enfant que débute l’accueil. C’est d’une certaine façon souligner la valeur que nous accordons à la fonction de nomination, c’est à dire, à la dimension symbolique.

De l’enfant et des parents nous avons la parole, parfois muette ou ébauchée, enthousiaste ou agressive, expressions qui nous sont communes à tous, mais qui dans ce lieu résonnent d’inexpérience ou de plaisir, d’isolement ou de fusion, de culture, d’ignorance des autres et dans tous les cas d’un savoir à éprouver et à partager.

La place de l’écoute des échanges est reçue et dynamisée par les accueillants.

Parents et enfants sont reçus par deux accueillants. L’équipe est composée de huit professionnels qui assurent en binôme, à tour de rôle, la rencontre avec les familles.

On a coutume de dire que les accueillants sont garants du lieu et de son fonctionnement. Au Jardin Bleu, être garant du lieu signifie qu’ici peuvent se jouer ou se rejouer les angoisses, les inquiétudes, les interrogations et les peurs, mais aussi les plaisirs et les découvertes, que tout cela est dit, entendu, et partagé avec les accueillants. Nous sommes aussi très attentifs à ce qui achoppe dans ces échanges, comme autant d’indices qui nous éclairent et nous orientent dans notre rapport à l’autre. Dans un autre temps, les situations sont reprises en équipe, avec la supervision d’un psychanalyste.

Garant du fonctionnement, c’est être garant de la loi. Parents et enfants investissent le lieu et son règlement. Il y a du permis et du défendu. Cela est écrit. Mais surtout cela est dit, à toute nouvelle famille, et accepté par chacun des parents, des enfants et des accueillants.

Etre garant du règlement c’est transmettre que l’interdit n’est pas arbitraire et que le permis ouvre sur la communication, dans ce lieu qui est autre que la cellule familiale.

Le Jardin Bleu, sans visée thérapeutique ou pédagogique à priori, est néanmoins orienté par les acquis de la psychanalyse. Il accompagne et favorise la parentalité avant et après la naissance, jardin ouvert à l’apprentissage de la tolérance et des limites, du permis et du défendu, maison ouverte vers l’adaptation au social et à la citoyenneté.

Branches

L'équipe des accueillantes du Jardin Bleu

  • Corinne
  • Sophie
  • Gaëlle
  • Nathalie
  • Talita
  • Martine
  • Anne
  • Charlène

 

L'activité est encadrée, chaque après-midi, par deux accueillantes, professionnelles de la petite enfance (psychologues, travailleurs sociaux, éducatrices spécialisées, enseignantes...) Leur rôle est d'écouter et de favoriser les échanges entre enfants, entre enfants et parents, entre les parents. 

Intérieur du jardin bleu